En février 2021, la 8e édition de la revue de littérature s’est tenue dans le cadre du e-SoBD à la BPI. Introduite par Nathanaël Travier, elle rassemblait (de gauche à droite sur la photo) Antoine Sausverd, Florian Rubis, Renaud Chavanne, Manuel Hirtz et Harry Morgan. Après un rappel de ce qu’est la Revue de littérature, suivi d’une présentation des intervenants et du panel général des livres pris en considération en 2020, les participants reviennent longuement sur les entretiens entre Juan Sasturain et Alberto Breccia, paru chez Rackham, un livre qui a été récompensé par le Prix Papiers Nickelés SoBD en 2020. Puis la discussion s’arrête sur les différentes collections qui publient plus ou moins régulièrement des livres sur la bande dessinée, et plus particulièrement sur « Mémoire Vive » aux éditions PLG, sur des titres des Impressions nouvelles et sur la collection « Iconotextes » des Presses Universitaires François Rabelais de Tours. Les éditions L’Harmattan sont également évoquées à cette occasion, et notamment au travers du livre de Sandra Federici, L’Entrance des auteurs africains dans le champ de la bande dessinée européenne française. La conversation aborde ensuite les catalogues d’exposition, et notamment ceux édités à l’occasion du FIBD 2020 et des expositions sur l’œuvre de Tsuge (Être sans exister) et de Calvo (Un maître de la fable), puis évoque l’ouvrage collectif Histoire de la bande dessinée polonaise et s’interroge sur la multiplication des essais sur la bande dessinée, dont par exemple ceux du « Club de la bande dessinée », une collection de la maison Aédon, ou ceux de « La Fabrique de héros » des Impressions nouvelles. Quelques-uns de ces essais, consacrés à Batman, Barbarella et Astroboy, sont commentés par les intervenants. Les échanges sont plus courts concernant le Guerre civile espagnole et bande dessinée, de Michel Matly (Presses universitaires Blaise Pascal). Puis les intervenants abordent deux ouvrages portant sur les dessinateurs de presse : Traits engagés de Fabienne Desseux et Les Dessinateurs du peuple d’Henri Pinaud. Enfin, la 8e Revue de littérature s’achève sur une monographie consacrée à Pierre Christin, co-éditée par la maison Caurette et la revue dBD.
Cette table ronde, animée par Renaud Chavanne, avec Antoine Sausverd, Florian Rubis, Harry Morgan, Manuel Hirz, a été intégralement capté, et il est possible de la revoir sur la chaîne Youtube du SoBD.