[Salle 2] Samedi 3 décembre 2022 – 14h00 à 15h00

Né dans l’après-guerre, longtemps cantonné aux productions romantiques et dénué de considération, le roman-photo est, comme la bande dessinée, un art de raconter un récit à l’aide d’images. Les deux moyens d’expression possèdent chacun leurs propres caractéristiques et se se sont cotoyés dans la revue Hara-Kiri puis dans Fluide Glacial. Depuis peu, le photo-roman connait un regain d’intérêt, à l’exemple des récentes productions de Clémentine Mélois ou de Fab Caro. Les éditions Flblb, ont, quant à elle, déclaré « 2022, année roman-photo ! » pour fêter leurs vingt ans de travail éditorial en la matière. Leur catalogue propose aussi bien des œuvres originales (Grégory Jarry, Benoit Vidal, Julie Chapallaz, etc.) que des rééditions de Gébé ou de Jean Teulé. Comment les auteurs contemporains abordent le roman-photo comme un champ possible de la création ? Quelles sont les passerelles avec la bande dessinée ? Quel avenir pour le roman-photo ? Cette table ronde trouvera un écho le dimanche 4 décembre, dans une rencontre du SoBD consacrée à la BD dans la presse féminine.

Avec :

Antoine SausverdSpécialiste de la bande dessinée du XIXe et du début du XXe siècle, connu pour son blog Töpfferiana. Animateur de la table ronde.
Bruno LéandriÉcrivain et humoriste. Il est l’auteur de chroniques, nouvelles et photos-bande dessinée, notamment pour le magazine Fluide glacial depuis le numéro 5 en 1976.