[Salle 1] Dimanche 4 décembre 2022 – 14h30 à 15h30

Succédant à des tables rondes du SOBD sur le rôle négligé de de la presse quotidienne dans l’histoire de la bande dessinée francophone, la présente rencontre aborde une face encore plus obscure de la bande dessinée d’expression française : les périodiques destinés à un lectorat féminin. Les trois décennies d’après-guerre voient de profonds changements sociologiques et économiques. La population féminine accédant à la classe moyenne découvre des pratiques sociales nouvelles à travers une presse féminine aux tirages impressionnants. Cette presse comporte à la fois des bandes dessinées destinées à ses lectrices, souvent proches des bandes réalisées au lavis, typiques de la « presse du cœur », et des rubriques de bandes dessinées destinées non aux lectrices mais à leur progéniture, qui est nombreuse en ces années de baby boom. Ainsi l’hebdomadaire Femmes d’Aujourd’hui (1950 pour l’édition française) est resté légendaire pour le Bob Morane d’Henri Vernes, référence d’une génération, mais aussi pour ses bandes dessinées destinées aux tout-petits, Moustache et Trottinette de Calvo, Trompette l’éléphant de R. Moreau. t.

Manuel HirtzCo-auteur du Petit Critique Illustré, on lui doit de nombreux articles sur la BD, notamment dans la revue Bananas.
Harry MorganChercheur spécialiste de la bande dessinée, auteur de plusieurs ouvrages dont un fameux Principes des littératures dessinées. Animateur de la rencontre.